Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Championnat d’Afrique d’aviron : les avionneuses nord-africaines envoient leurs pays au sommet

Clap de fin, pour le Championnat d’Afrique d’Aviron. La 4e édition de la compétition a eu lieu dans la ville côtière d’el-Alamein, en Égypte. Trois jours durant, du 16 au 18 décembre, 12 nations se sont affrontées pour remporter le titre continental. Il s’agit de l’Égypte, de la Tunisie, de l’Algérie, du Madagascar, de Djibouti, du Togo, de la Libye, de la Somalie, du Soudan, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire et de l’Ouganda.

L’Algérie et la Tunisie ont le vent en poupe 

L’équipe égyptienne s’est classée première, accumulant 168 points pour 8 médailles d’or, 8 d’argent et 4 de bronze.

L’Algérie et la Tunisie se hissent respectivement en 2e et 3e places, après avoir battu le Sénégal et le Madagascar, deux grandes nations de l’aviron. En effet, la sélection algérienne est arrivée en seconde position avec 9 médailles d’or, 5 d’argent et 3 de bronze, pour un total de 142 points.

De son côté, la Tunisie a réussi à glaner 3 médailles d’or, 5 d’argent et 3 autres de bronze. Ceci lui a permis d’obtenir 88 points.

L’Afrique du Nord en tête

Le quatrième championnat d’Afrique d’aviron se clôture donc, par l’arrivée en tête d’un trio 100 % nord-africain, dans le classement général (féminin et masculin). Cette réussite, l’Afrique du Nord la doit à ses avionneuses qui ont remporté des points décisifs, en décrochant plusieurs médailles, dans les épreuves féminines séniores et juniores.

Championnat d'Afrique d'aviron : les avionneuses nord-africaines envoient leurs pays au sommet

En double féminin, les Algériennes Racha Manseri et Nohad Ben Shadi ont occupé la première place. Elles sont suivies par le duo égyptien, composé de Jihad Ibrahim et Salma Abdel Rahman. Pour finir, Sarah Zamali et Khadija Karimi sont arrivées troisièmes.

Tandis qu’en simple féminin, la Tunisienne Hala Belhaj a remporté la première place, l’Égyptienne Hanan al-Sobki est parvenue au deuxième rang du classement, devant l’Algérienne Leila Ikram (3e).

Dans la catégorie U22 Dames, l’Algérienne Rasha Mansiri a pris la tête du classement en simple, talonnée par la Tunisienne Sarah Zamalek et enfin, l’Égyptienne Sarah Hussein.

Quant aux épreuves en double U23, c’est encore l’Algérie qui a gagné la première place, grâce à Leila Ikram et Shaima Hilal. Pour sa part, l’Égypte a obtenu la seconde position de la compétition, grâce à Yasmine Houeidi et Maryam Abdel Latif.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest