Lire Aussi

Baseball 5 : quand les Tunisiennes s’emparent du terrain

Le baseball 5 ou B5 trouve ses racines dans les rues et les quartiers d’Amérique latine. Cette nouvelle discipline est inspirée des sports américains de baseball et softball. Elle en reprend les mêmes règles fondamentales. Seule nuance : elle a été conçue de sorte que les joueurs puissent l’exercer partout, n’ayant pas besoin de grandes salles.
Baseball 5

C’est dans ce sens que la Fédération Internationale de baseball tend à généraliser le jeu. A ce jour, 39 pays ont accueilli ou participé à l’organisation des compétitions ou des tournois de B5, un sport qui a également été présenté aux Jeux mondiaux de l’amitié de 2017, au Burundi et qui a été intégré aux Jeux Olympiques de la jeunesse de 2018, à Buenos Aires et aux Jeux de la jeunesse de Los Angeles.

Dans les camps de Zaatari où siègent les réfugiés de Gaza et dans les villages africains se situant à proximité des grands lacs, le B5 a été instrumentalisé au profit de la paix dans le monde.

La Tunisie fait aussi partie des pays qui ont adopté ce sport, bien qu’encore peu connu. D’une simple idée, le B5 est aujourd’hui pratiqué partout en Tunisie. Il a connu un développement majeur avec l’organisation du tournoi local et la formation d’une équipe nationale dans différentes catégories, avec un nombre de joueuses et de joueurs qui ne cesse d’augmenter. La Tunisie est actuellement l’un des pays pionniers en matière de baseball 5, d’autant plus que l’équipe tunisienne s’est démarquée dans la capitale tanzanienne, Dar es Salam, en remportant la première médaille de son histoire.

Il ne s’agit pas la seule victoire pour la Tunisie. En mai dernier, ce pays d’Afrique du Nord a gagné le bronze lors de la Coupe d’Afrique, alors qu’il s’agissait de sa première participation sur le plan continental avec celle de 10 équipes.

Le Président de la Fédération Tunisienne de Baseball, Saber Jlajla, a déclaré à Taja Sport : « la Tunisie a été pionnière en matière de baseball 5. Nous avons même contribué à la formation d’équipes arabes et africaines et nous aspirons à l’avenir à faire de la Tunisie une exception mondiale ».

Baseball 5 : quand les Tunisiennes s’emparent du terrain
Baseball 5 : quand les Tunisiennes s’emparent du terrain

La participation tunisienne à cette Coupe a réuni 4 joueuses : Ahlam ben Saad, Fawzia Mahmoudi, Malika Jlalja et Sourour El-Missaoui, auxquelles s’ajoutent 4 joueurs masculins.

La règle du jeu veut que chaque équipe soit divisée entre 2 joueuses et 3 joueurs.

En phase de groupes, l’équipe nationale tunisienne a vaincu le Ghana 11-6. Elle a néanmoins perdu les deux matchs contre l’Afrique du Sud et l’Ouganda, avant sa précieuse victoire sur le Zimbabwe ce qui lui a valu une qualification pour les quarts de finale, au terme desquelles elle a battu le pays organisateur, la Tanzanie, lors d’une rencontre de qualité.

C’est devant l’Afrique du Sud que la Tunisie s’est inclinée en demi-finale. Cela n’a toutefois pas affecté les Aigles féminines puisqu’elles ont conclu le tournoi avec une importante victoire contre l’Ouganda, lors du match de classement et ont réussi à obtenir la troisième place, dans un exploit important sur la scène arabe.

S’exprimant sur l’évolution de ce sport, le Président de la Fédération tunisienne de baseball, Jlajla, affirme : « nous œuvrons aujourd’hui à consolider les bases d’une équipe jeune qui participerait et représenterait les arabes aux Jeux Olympiques de la Jeunesse au Sénégal, en 2026 ».

Les Aigles de Carthage devraient poursuivre leur participation à divers événements sportifs, notamment les Jeux africains de plage de Tunisie en 2023, avec la préparation d’autres tournois.

 

 

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest