Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Bilan de la participation féminine arabe aux JO de Tokyo2020

Les athlètes féminines de la région MENA ont décroché 4 médailles lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Voici un bilan de cette participation féminine très importante.

La karatéka Feryal Andelaziz est devenue la première Egyptienne à décrocher l’or aux JO, dans la catégorie +61kg

La coureuse bahreïnie Kalkidan Gezahegne a remporté quant à elle la médaille d’argent du 10 000m. Seule médaille décrochée par son pays à Tokyo

Une autre égyptienne s’est illustrée dans les épreuves de Karaté
C’est Giana Farouk, -61kg, qui a gagné la médaille de bronze avant d’annoncer prendre sa retraite

La taekwondoïste égyptienne Hedaya Malak a décroché la médaille de bronze dans la catégorie -67kg

La marocaine Maha Haddioui était la seule golfeuse arabe à Tokyo. Elle s’est classée 43ème à l’issue des épreuves de Golf féminin

Et parmi les participations symboliques, la jeune pongiste syrienne Hend Zaza était la plus jeune athlète participant aux JO depuis 1968

Elle a été éliminée dès le premier tour

L’haltérophile libanaise Mahassen Hala Fattouh, s’est classée quant à elle 9ème dans la catégorie -76kg

Dans les épreuves de Boxe, l’algérienne Imane Khelif, dans la catégorie 57-60kg, a réussi à aller jusqu’aux quarts de finale. Elle s’est ainsi hissée à la 5ème place au classement général

Ainsi se sont terminés les 32ème Jeux Olympiques de Tokyo. Taja vous donne rendez-vous fin du mois pour suivre la participation féminine aux Jeux Paralympiques.

Credit photo :
World Taekwondo
MADDIE MEYER -ASIAPAC – AFP
Cheng Howe Seet (ITTF)
ALEXANDER NEMENOVAFP
JAVIER SORIANO – AFP
ryunosuke-kikuno

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest