Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Championnat arabe de rugby à 7 féminin : le premier sacre des « Aigles de Carthage »

L’équipe de Tunisie féminine de rugby à 7 a remporté, pour la première fois de son histoire, le championnat arabe, au stade Chedli Zouiten, de la capitale tunisienne. Quatre pays, à savoir la Tunisie, l’Egypte, l’Algérie et les Émirats arabes unis ont participé à cette compétition, tenue en deux étapes : la phase de groupe suivie des séries éliminatoires.

La domination tunisienne

Les dames des « Aigles de Carthage » ont battu leurs adversaires sans encombre. Au premier tour du championnat, elles vainquent l’Algérie (41-0), l’équipe des Émirats, porteuse du titre de championne d’Asie de l’Ouest (63-0), et, enfin, l’Égypte (34-0).

La domination tunisienne s’est poursuivie en demi-finale, face à l’équipe féminine des Verts, battue à 45-0, une victoire qui vient s’ajouter à une autre face à l’Egypte, en finale, avec un score de 49-5.

الركبي السباعي

La star des « Aigles de Carthage », Amna Ben Arous, estime que le sacre de la Tunisie au titre de championne arabe, est mérité, soulignant qu’il s’agit de la première participation tunisienne au tournoi. Forte de cette victoire, l’équipe féminine tunisienne s’apprête à disputer un important tournoi international avec la France, l’Allemagne et la Belgique, dans les mois à venir. Cette participation lui permettra de gagner en expérience face à des équipes de haut niveau. Elle prendra part également à la Coupe d’Afrique, en Tunisie, du 29 au 30 avril 2022, avec l’objectif de se qualifier pour la Coupe du Monde de rugby à 7 féminin.

Le rêve olympique

L’équipe nationale tunisienne de rugby à 7 espère se qualifier, pour la première fois, aux Jeux olympiques (JO) de Paris – 2024. Pour concrétiser leur rêve olympique, les « Aigles de Carthage » comptent sur le coach franco-congolais de 37 ans, Malik Chachibara. Pour rappel, l’équipe susmentionnée est classée 1ère dans le monde arabe et 2ème sur le continent africain, devant l’Afrique du Sud.

الركبي السباعي

Pour ce sport réputé hautement agressif et compétitif, la confrontation face à l’équipe féminine du Kenya promet d’être sans merci. Afin d’obtenir sa qualification aux JO de Paris et de représenter l’Afrique, la Tunisie devra s’imposer contre des joueuses kenyanes qui ont déjà atteint les olympiades, en 2016, au Brésil et, en 2020, à Tokyo.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest