N°2 : Juillet – Décembre 2021
Lire le magazine en langue arabe

Lire aussi

Zahra Lari : première patineuse émiratie

Aux Émirats arabes unis, sous le climat saharien, est née une star nationale du patinage artistique sur glace. Zahra Lari, cinq fois championne de patins sur glace des Émirats arabes unis, a donné un nouveau…

Championnat arabe d’haltérophilie 2021 : l’haltérophilie au féminin a du talent
L’équipe féminine irakienne d’haltérophilie a remporté une grande victoire, lors du Championnat arabe d’haltérophilie, qui s’est tenu à Arbela, en Irak. Sur plus de 200 haltérophiles et avec 33 médailles acquises, les Irakiennes se sont imposées contre les joueuses des 14 formations arabes en lice. Elles conservent ainsi leur titre après avoir remporté le titre de « Championnes arabes d’haltérophilie » lors de l’édition précédente, tenue en Jordanie, en 2019.
البطولة العربية لرفع الأثقال
البطولة العربية لرفع الأثقال

Parmi les pays participants figurent le Qatar, le Koweït, le Bahreïn, l’Arabie saoudite, le Sultanat d’Oman, le Yémen, le Soudan, la Syrie, les Comores, le Liban, la Palestine, la Jordanie, la Libye et le pays hôte, l’Irak. L’Égypte et le Maroc ont pris la décision de ne pas participer à l’édition de 2021.

Le sacre de l’Irak

Huit haltérophiles irakiennes ont occupé la première place dans les trois catégories du Championnat : « Junior », « Jeunesse » et « Dames ». L’haltérophile Esraa Mohsen, a décroché, à elle seule, 3 breloques d’or, et a obtenu le prix de la meilleure joueuse du Championnat arabe. D’autre part, sa sœur et coéquipière, Inas Mohsen, a mérité six médailles d’or, en une journée. D’où un total de 9 médailles pour les sœurs irakiennes.

Iman Mohamed et Al-Rabaa Dariya Mohammada ont également décroché 6 médailles chacune, dont trois d’argent et trois de bronze. Plus encore, trois médailles d’argent ont été respectivement octroyées aux haltérophiles irakiennes Rabaa Awshin Muhsin, Ryan Loqman et Razawa Loqman qui a, en outre, reçu une médaille de bronze

L’Arabie Saoudite a ses Championnes

Avec 27 médailles remportées, l’équipe nationale féminine saoudienne s’est taillé une place de choix dans le Championnat arabe d’haltérophilie. Sept haltérophiles forment l’équipe en question : Hanan Amiri, Rviv Gar, Lian Al-Qurshi, Khadija Al-Mawman, Al-Rabab Hussein, Amjad Al-Rubaian et Qarmi.

Dans la catégorie « Jeunesse », l’Arabie Saoudite a occupé la deuxième place, avec 11 médailles, dont 6 d’or, 4 d’argent et une de bronze.

Dans la catégorie « Junior », les Saoudiennes sont arrivées en troisième position avec 6 médailles d’or, 2 d’argent et une de bronze.

Pour ce qui est de la catégorie « Dames », les haltérophiles saoudiennes ont obtenu 6 médailles d’argent et une de bronze.


Le Koweït bien en vue

La troisième place du Championnat arabe a été réservée à l’équipe koweïtienne, qui en est ressortie avec 15 médailles : 3 d’or, décernées à Aarar Al-Fahd, 3 d’argent, à Sara Al-Hindi et à Al Mousawi respectivement et 3 de bronze à chacun des deux Koweïtien, Anfal Al Mizin et Qmasha El Mendil.

Une compétitrice de poids  

Avec ses deux haltérophiles, Haram Qandil et Adala Hassouna, l’équipe jordanienne est arrivée en troisième position dans les catégories « Jeunesse » et « Dames », à l’issue du championnat arabe. Du haut de ses 16 ans, Adala a obtenu 9 médailles, faisant la fierté de son équipe. En effet, la jeune héroïne jordanienne a été récompensée par trois médailles d’or dans la catégorie « Jeunesse », trois d’argent dans la catégorie « Dames » et trois trophées dans la catégorie « Junior ».

Large participation arabe

Le sultanat d’Oman s’est vu attribuer deux médailles d’argent et une de bronze, grâce à son haltérophile, Marwa Al-Wadhia (59 kg). Du côté yéménite, deux médailles d’argent ont été décrochées par Hanan Fahd contre 3 de bronze pour la soudanaise Zakirat Abdul Rahim.

 

 

 

 

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email