Lire aussi

Championnat du monde de basket-ball (3×3) : les Egyptiennes qualifiées
Le basket-ball féminin égyptien triomphe une fois de plus, grâce à la double victoire de ses sélections nationales, seniors et U-17, à la Coupe d’Afrique de basket-ball (3×3). Dans le même temps, les deux formations se sont qualifiées pour le Championnat du monde (3×3), qui se tiendra du 30 août au 4 septembre 2023, en Hongrie.
بطولة إفريقيا لكرة السلة الثلاثية

Dans la compétition senior, Raneem Al-Jeddawi, Soraya Muhammad, Nadine Salaawi et Hala Al-Shaarawy, ont remporté le titre continental, après avoir évincé les Malgaches en finale (21-11).

Constantes et nettement plus fortes, les Égyptiennes ont su faire la différence devant leurs adversaires, dans chacun des duels de ce tournoi. En phase de poule, les dames du basket égyptien (3×3) ont successivement dominé l’équipe nationale du Madagascar et de la Tunisie (respectivement 21-13 et 17-10). D’autre part, la sélection nationale féminine du Rwanda, qui figurait parmi les participantes, a finalement renoncé à la compétition.

En demi-finale, l’Égypte s’impose à nouveau contre la Tunisie, confirmant sa domination avec un score pharaonique de 21-3. Les Égyptiennes ont remporté le titre de championnes d’Afrique de basket (3×3) senior, au terme de leur seconde et ultime victoire en finale, contre l’équipe malgache.

Basket-ball féminin : la relève égyptienne est là !  

Également sacrée championne d’Afrique de basket-ball (3×3), l’équipe féminine égyptienne U-17 a remporté une victoire écrasante, dans la finale l’opposant aux filles de la sélection congolaise (21/3).

« Maya Sayed a acquis une grande expérience du fait de sa participation aux championnats mondiaux précédents. Ses performances ont largement contribué à notre succès face aux autres équipes africaines », a déclaré Ahmed Gomaa, entraîneur de l’équipe nationale U-17.

En effet, Maya Sayed a été une joueuse déterminante pour la sélection nationale égyptienne lors du dernier Championnat du monde en Hongrie. Par ailleurs, la jeune basketteuse est l’une des artisanes de la progression égyptienne. Elle est passée du 14e au 9e rang, dans le classement international.

Élue meilleure joueuse du tournoi, Maya Sayed s’est félicitée de cette réussite sur le plan collectif et individuel. Concentrée sur son prochain objectif, elle indique à Taja Sport : « Avec mes coéquipières, nous visons la finale du prochain championnat mondial ».

Et de conclure : « Pour ma part, je rêve de jouer en championnat pro à l’étranger et ce mondial en Hongrie sera l’occasion de montrer ce dont je suis capable. J’espère que cette nouvelle étape me permettra d’atteindre mon but ».

Dès 2023, l’équipe féminine égyptienne U-17 entamera un programme d’entraînement spécial, en vue du Championnat du monde féminin de basket (3×3), prévu pour l’été prochain.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest