Lire aussi

رانيا الصقلي تتوج ببطولة المغرب لركوب الأمواج

Ranya Squalli sacrée championne du Maroc de surf

Comme d’habitude, la star du surf marocain, Ranya Squalli, continue de briller dans les compétitions auxquelles elle participe. Cette fois-ci, elle a remporté le championnat du Maroc dans la catégorie féminine Senior, qui s’est déroulé…

Coupe du monde 2022 : les supportrices marocaines comme on ne les a jamais vues

Ils étaient nombreux à encourager l’équipe nationale marocaine de football, qui dispute la Coupe du monde 2022, qui se tient au Qatar. Au Maroc, hommes et femmes ont inondé les restaurants et cafés. Dès les premières heures du matin, les Marocaines se sont précipitées pour y réserver leurs places dans plusieurs villes du pays, dont Marrakech, Casablanca et Rabat. Elles s’y étaient rendues pour soutenir les Lions de l’Atlas qui devaient affronter l’équipe belge.
المغرب

Un calme inhabituel et des rues vides ; c’est ainsi que se présentait le paysage dans la ville de Casablanca, le dimanche 27 novembre 2022, à 13h. Ici, dans cette grande localité, la présence de la gent féminine arrivée pour apporter son soutien à l’équipe nationale marocaine dans le cadre du match susmentionné était à couper le souffle.

Salma est une supportrice qui s’est retrouvée dans un restaurant, deux heures avant le début du match. Dans une interview accordée à Taja Sport, elle explique : « la fréquentation des cafés par les femmes qui souhaitent regarder les matchs de l’équipe nationale n’indigne plus, comme c’était le cas auparavant ».

Les propos de Salma sont confirmés par l’afflux de femmes dans ces endroits publics, dont les murs sont décorés du drapeau marocain et des slogans de l’équipe nationale. Tandis que les femmes s’enveloppaient du drapeau du Royaume du Maroc, d’autres se paraient de rouge et de vert pour exprimer leur soutien à l’équipe en question.

Coupe du monde 2022 : les supportrices marocaines comme on ne les a jamais vues

Une coupe du monde avec un air féminin

Bouche bée et yeux exorbités devant le téléviseur grand écran : tel était l’état des supportrices venues assister au match dans les restaurants. À côté de Salma, était assise Khawla, vêtue du maillot d’Achraf Hakimi. Celle-ci déclare : « Je suis venue encourager l’équipe nationale et analyser les phases du match avec mes amies qui se trouvent également ici. La victoire semble être à portée de main ».

Khawla et Salma n’étaient pas les seules filles dont la passion pour le football et pour l’équipe nationale les a poussés à se rendre au restaurant pour regarder le match. Un peu plus loin était confortablement installée Hajja Malika, une septuagénaire au visage ridé, à côté de sa fille, Maryam. Bien qu’enceinte, cette dernière a tenu à accompagner sa mère au restaurant, après avoir été incapable de voyager avec son mari au Qatar pour regarder les matchs de la Coupe du monde.

La victoire fait des heureux

L’enthousiasme et les applaudissements sont survenus après l’hymne national et le coup d’envoi donné par l’arbitre.

Les tentatives répétées de la Belgique qui cherchait à marquer des buts au cours de la première mi-temps n’ont fait qu’irriter les supportrices marocaines. Hajja Malika, elle, ne faisait que répéter le mot « Seigneur ».

Pour tenter d’absorber l’émotion qui s’affichait sur tous les visages, les fans scandaient des slogans enthousiastes faisant l’éloge de l’équipe nationale. Il a fallu que l’arbitre mexicain annonce la fin de la première mi-temps avec un match nul pour les deux équipes pour que les supportrices se mettent à prédire les résultats du jeu.

Coupe du monde 2022 : les supportrices marocaines comme on ne les a jamais vues

À l’une des tables, discussion autour de leur amour pour le football entre un groupe de femmes. L’une d’elles a précisé : « Enfant, j’étais fan du Wydad Athletic Club. J’avais l’habitude d’assister à tous les matchs du club avec mon père, ce qui a insufflé en moi la passion du football ».

Au milieu des voix de plus en plus élevées, l’on a fini par entendre l’arbitre annoncer le début de la seconde mi-temps. Les prières se sont alors multipliées… et ont porté leurs fruits. En effet, à la 73e minute, le joueur Abdelhamid Sabiri marque son premier but contre la Belgique. Un bonheur incommensurable s’est alors emparé du public féminin.

Durant les dernières minutes du match, et à chaque tentative des Marocains, Khawla se levait et s’asseyait, attendant qu’un deuxième but soit marqué. C’est finalement, Abu Khallal qui a levé haut la main.

Dotée d’un positivisme sans pareil, les supportrices marocaines se sont extasiées : « Félicitations au Maroc ! Canada, nous-voilà ! ». Tout cela dans l’espoir que l’équipe nationale marocaine puisse gagner le prochain match contre l’équipe nationale canadienne, et s’assurer une place pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest