Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Football féminin : une entraîneuse marocaine à la tête du TP Mazembe

La Marocaine Lamia Boumehdi a marqué l’histoire du football en signant récemment un contrat professionnel avec le club congolais TP Mazembe, renouvelable d’un an. Avec ce nouveau poste, Boumehdi devient la première femme marocaine et d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA) à coacher une grande équipe féminine en Afrique. Comment Boumehdi répondra-t-elle aux attentes ambitieuses de l’équipe du Mazembe ? Remportera-t-elle la Ligue des champions africaine avec sa nouvelle équipe ?
Football féminin : une entraîneuse marocaine à la tête du TP Mazembe

Avec une forte volonté et un grand enthousiasme, l’entraîneuse marocaine Lamia Boumehdi parle de sa nouvelle expérience et de sa décision de rejoindre le club congolais “TP Mazembe”, soulignant que cette décision n’a pas été facile pour elle, en particulier car cette expérience est la première du genre hors du Maroc.

Boumehdi a exprimé sa fierté pour son nouveau poste dans une déclaration à la plateforme “Taja Sport”, car elle représente les entraîneurs d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient dans cette expérience dont elle tirera beaucoup de bénéfices. Ce qui l’a poussée à tenter cette expérience sont les nouvelles tâches qu’elle assumera, notamment en entraînant l’équipe féminine première et en supervisant une académie de football féminin, sans oublier la formation des entraîneurs de football féminin de l’équipe congolaise.

Quant à ses projets futurs avec sa nouvelle équipe, la native de Berrechid au Maroc affirme qu’elle exploitera l’expérience qu’elle a acquise en entraînant l’équipe nationale féminine du Maroc, et se concentrera sur l’aspect tactique pour créer une équipe compétitive capable de remporter la Ligue des champions africaine et de remporter de nombreux titres.

Boumehdi, qui aspire à atteindre le plus haut niveau avec son équipe congolaise, rêve également de former l’une des équipes dans les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient un jour. En outre, elle aspire à créer une académie pour enseigner le jeu aux jeunes filles, afin de partager son expérience avec les joueuses de demain et de briser les barrières sociales.

Il convient de noter que Boumehdi a commencé sa carrière sportive en tant que joueuse, ayant déjà porté le maillot de l’équipe de football féminine du club de Berrechid fondé par sa mère alors qu’elle n’était qu’une adolescente.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest