Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Jeux Méditerranées d’Oran 2022 : les Egyptiennes signent de nouveaux exploits

Pour le quatrième jour consécutif, les athlètes égyptiennes multiplient leurs exploits aux Jeux Méditerranéens, qui se tiennent actuellement à Oran, dans l’ouest algérien. En effet, au cours des 3 derniers jours, l’Égypte a gagné 4 médailles dans différents sports : une en or remportée par Feriel Achraf, en karaté et trois autres de bronze obtenues en lutte (2) et en badminton (1), dans la 4e journée de la compétition.
Samar Hamza

La revanche de la lutte égyptienne

Déçue de son élimination au 16e tour des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, Samar Hamza avait annoncé sa retraite à l’époque. Décision qui n’avait pas tenu très longtemps. La lutteuse égyptienne est vite revenue au-devant de la scène, signant un retour flamboyant dans le cadre du Championnat du Monde Dames de lutte libre, lors duquel elle décroche la médaille de bronze dans la catégorie de poids (-76kg).

Aujourd’hui, c’est sur le podium des Jeux Méditerranéens que Samar confirme sa place parmi les grandes lutteuses, après avoir évincé l’athlète espagnole dans le combat pour les 3e et 4e places.

« Je dédie cette médaille au public égyptien, ainsi qu’à ma famille qui m’a été d’un grand support », a-t-elle déclaré dans un entretien accordé à Taja Sport.

Samar Hamza n’est pas la seule lutteuse à offrir des médailles à son pays en matière de lutte libre. A l’issue d’un combat pour les 3e et 4e places, dans la catégorie des 53 kg, l’Egyptienne Shaimaa Mohamed a vaincu sa rivale italienne, remportant ainsi la médaille de bronze.

Première médaille historique en badminton 

Le badminton égyptien fait enfin son entrée sur le podium des Jeux méditerranéens. Une première historique que l’Égypte doit à Doha Hany, vaincue en demi-finale par sa rivale turque (2-0).

Pour rappel, la délégation féminine égyptienne a récolté 22 médailles depuis le lancement des Jeux Méditerranéens 2022.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest