Lire aussi

La séance de tirs au but empêche la qualification des Tunisiennes à la Coupe du Monde Féminine 2023
L’équipe nationale tunisienne de football féminin a perdu sa place pour le tournoi qualificatif qui conduit à la participation à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023, Australie & Nouvelle-Zélande. La Tunisie a disputé son dernier match de la CAN Féminine 2022 contre le Sénégal. Une confrontation au cours de laquelle aucune des deux équipes n’a été en mesure de s’imposer et qui s’est soldée par un nul (0-0). C’est alors qu’au cœur de la séance de tirs au but les Aigles de Carthage ont concédé la victoire aux Sénégalaises (4-2). Leurs chances de qualification pour le mondial se sont donc définitivement envolées.
L’équipe nationale tunisienne de football féminin

La deuxième confrontation historique de l’équipe tunisienne face aux Lionnes de la Teranga a été marquée par une timide présence du 12ème homme du match. En effet, un nombre relativement important de supporters sénégalais se sont rendus au stade Mohammed V à Rabat, contre un faible nombre de supporters tunisiens. Ainsi, les Aigles de Carthage n’ont pas pu bénéficier du soutien du 12e homme. L’entraîneur Samir Landolsi a fait le pari audacieux de renforcer sa ligne offensive par la titularisation du trio d’attaquantes composé de Mariem Houij, Leila Maknoun et Sabrine Louizi.

La première mi-temps était équilibrée. Toutefois, sur le plan technique, le niveau était peu satisfaisant et le rythme de jeu se faisait lent.  À l’exception de quelques tirs non cadrés, les deux formations ont été à court de solutions pour débloquer la situation sur le terrain.

En seconde période, la Tunisie s’est montrée plus forte, mettant la pression sur la défense sénégalaise. Malgré plusieurs opportunités, la cage des Lionnes de la Teranga semblait inaccessible. Le coup de sifflet retentit sur la pelouse du stade Mohammed V, indiquant la fin du match, sans que les deux équipes ne parviennent à faire la différence. Ce sera la roulette russe pour la Tunisie, qui connaîtra donc son sort à l’issue de la séance de tirs au but.

Crédit photo: CAF

Dans ce contexte, le coach Samir Landolsi a chargé sa seconde gardienne, Nesrine Zizi, d’empêcher les Lionnes de la Teranga de marquer des buts.  Zizi a réussi à renvoyer un ballon sénégalais, au moment où Ghada Aidi et Mariem Houij ont raté leurs buts, concédant l’avantage au Sénégal avec un écart de 2 buts.

Auteure de 8 buts tunisiens dans la CAN féminine 2022, Mariem Houij a terminé la compétition avec le titre de « meilleure buteuse » de son équipe. Par ailleurs, l’attaquante avait inscrit le but le plus rapide de l’histoire de la compétition, en 17 secondes seulement après le début du match contre le Togo. De son côté, Samia Aouni est la première joueuse tunisienne sélectionnée dans l’équipe-type de la phase de poules de la Coupe d’Afrique des Nations Dames 2022.

Crédit photo: CAF

Malgré leur élimination, les joueuses des Aigles de Carthage ont réalisé une participation tout à fait honorable dans cette édition marocaine de la CAN féminine. Ceci confirme le comeback inéluctable du football féminin tunisien sur la scène continentale et internationale. Un retour prometteur qui laisse entrevoir de bonnes perspectives pour l’avenir des Tunisiennes dans le foot féminin.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest