Lire aussi

Maroc : les sports urbains se féminisent

« Fonder une école dédiée aux sports urbains », c’est cela le rêve de la rolleuse marocaine, Ibtissam Issofi. Cette dernière, a compris, bien assez tôt, la nécessité d’un tel établissement, pour encadrer les jeunes…

Joyce Azzam : Une Libanaise au sommet du monde

Joyce Azzam n’a pas choisi d’être alpiniste. « Cela s’est simplement fait ». Elle est la première femme libanaise et l’une des rares femmes arabes à avoir relevé le défi des 7 Sommets (Escalader les…

FOOTBALL AFRICAIN : Les Marocaines de l’AS FAR, en attente du match décisif
Les Dames de l’AS FAR ont perdu leur deuxième match dans la compétition du deuxième groupe de la 1ère édition de la Ligue des champions féminine de la CAF, contre l’équipe des Vihija Queens kenyane. Deux buts aux pieds des joueuses kenyanes ont mis fin au rêve de l’équipe marocaine de se qualifier d’emblée pour les demi-finales et de disputer le match du troisième tour sans pression et sans entrer dans les calculs complexes de qualification.
Crédit photo: AS FAR

Après cette défaite, l’équipe de l’AS Far perd la tête de son groupe et son score se fige à trois points. Ces derniers ont été obtenus lors du premier match de l’équipe dans cette Ligue des Champions. Un triplé signé Sanaa Messaoudy, lors de la rencontre qui les a opposées aux Rivers Angels du Nigéria. Dans le même groupe, les joueuses Mamelodi Sundowns ont réussi à récolter six points, ce leur permet de dominer le groupe. Une première place assurée après les matchs contre les Vihija Queens au premier tour, et les Rivers Angels au deuxième tour.

Après la fin des matchs du deuxième tour du groupe B, Mamelodi Sundowns s’est présenté au tour suivant, prenant la première place avec une note complète. Les Marocaines de l’AS FAR occupent désormais la deuxième place avec trois points et une différence de buts par rapport aux représentantes du Kenya, les Vihija Queens. Les Nigérianes, Rivers Angels, arrivent à la dernière place, avec zéro point.

L’heure des calculs

Les Dames de l’AS FAR n’ont d’autres choix que de remporter le prochain match du troisième tour, contre Mamelodi Sundowns. La victoire est le seul moyen d’éviter les calculs complexes qui pourraient profiter aux Vihija Queens, qui ont le même nombre de points que leurs camarades marocaines, peut s’emparer de l’un des deux tickets de qualification. Tout trébuchement de l’AS FAR contre les Sud-africaines pourrait permettre aux Vihija Queens de se hisser au carré d’or.

À leur tour, les Rivers Angels ont toujours une chance de se qualifier au tour suivant, et si elles gagnent le match suivant et balayent l’équipe de Vehija Queens avec un écart de buts confortable. Mais l’autre condition serait aussi que l’équipe marocaine perde le prochain match. De plus, bien que les Mamelodi Sundowns aient remporté leurs deux matches, une défaite de trois points contre l’AS FAR et une confortable victoire de Vihija Queens pourraient priver l’équipe sud-africaine d’une place en demi-finale.

L’épreuve africaine

Le haut niveau de jeu des équipes participantes à cette première compétition féminine de la Ligue africaine des champions a obligé l’entraîneur de l’AS FAR, Abdallah Haidamou, à changer son style de jeu offensif. « Nous avons échangé notre plan de match du 4-3-3, avec lequel nous jouons nos rencontres locales, par une stratégie en 4-4-2 en raison de la force des adversaires dans cette compétition continentale », a déclaré l’entraîneur de l’équipe, à Taja.

L’entraîneur, qui a gagné le dernier titre de champion du Maroc avec les Dames de l’AS FAR, a en effet indiqué, que « le niveau affiché par les équipes africaines est supérieur à celui de la ligue nationale », ajoutant : « Les équipes africaines qui participent à cette compétition, se distinguent par leur grande forme physique, leur vitesse, et l’application de bonnes tactiques de leurs entraîneurs. »

Il est à noter que l’équipe marocaine, après deux tours du premier championnat continental, a réussi à marquer trois buts, tout en en encaissant deux, de la part des Vihija Queens, lors de la deuxième rencontre.

L’AS FAR Dames disputera son dernier match contre les Mamelodi Sundowns, les leaders du Groupe, vendredi prochain au stade du 30 juin au Caire. L’équipe aura une opportunité en or de dominer son groupe à la différence de buts, si elle bat son adversaire sud-africaine. Rappelons que L’ASFAR a été la première équipe marocaine à remporter la Ligue des champions d’Afrique en 1985 au niveau masculin. Alors est ce que l’équipe féminine va reproduire ce sacre 36 ans après ? La réponse ce vendredi.

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email