Lire aussi

رانيا الصقلي تتوج ببطولة المغرب لركوب الأمواج

Ranya Squalli sacrée championne du Maroc de surf

Comme d’habitude, la star du surf marocain, Ranya Squalli, continue de briller dans les compétitions auxquelles elle participe. Cette fois-ci, elle a remporté le championnat du Maroc dans la catégorie féminine Senior, qui s’est déroulé…

Maroc : Le patinage artistique sur glace : un sport qui attire les amateurs de sport d’hiver

Le patinage artistique sur glace tire ses origines des pays froids, qui connaissent des chutes de neige abondantes pendant toute l’année. La pratique de ce sport devenu populaire a traversé les frontières, arrivant jusque dans les pays chauds, où de nombreuses femmes de tous âges s’y adonnent. Taja Sport a été sur les traces de ces danseuses sur glace, dans l’une des plus grandes salles de patinage au Maroc.
Le patinage artistique sur glace : un sport qui attire les amateurs de sport d’hiver

À Rabat, un centre commercial abrite une piste de patinage de 800 mètres carrés, offrant à ses habitantes un lieu unique dédié à cette activité. Là, les amatrices de patins se retrouvent, quel que soit leur niveau. Certaines avancent avec précaution appréhendant la chute, d’autres se laissent glisser avec grâce et confiance.

L’espace propose toute sorte d’activités et commodités nécessaires à la pratique des sports de glace (patins, cours de karting sur glace, matchs de hockey, etc.). Des cours d’initiation y sont également dispensés à différents prix.

La « Dream Arena »

Ce sport est très prisé par la jeunesse marocaine. À l’entrée de la salle de patinage, la foule s’attarde devant les guichets. Enfants, jeunes filles et garçons attendent leur tour avant de pouvoir accéder à la piste. En plus des séances ouvertes au grand public, les patineurs peuvent profiter de la « Dream Arena », pour un prix oscillant de 6 à 8 euros.

Aménagé en 2005, l’espace phare de la salle fait sensation avec son bonhomme de neige vêtu d’un bonnet et d’une écharpe noirs. En poussant la porte de l’arène ornée d’une paire de patins, on aperçoit une piste quadrillée par des murs, sur lesquels se dessinent de fabuleuses formes géométriques. Dans ce décor saisissant, petits et grands prennent du plaisir à s’y mouvoir.

Maroc : Le patinage artistique sur glace : un sport qui attire les amateurs de sport d’hiver

Nawfel, l’un des formateurs de l’établissement, indique que les enfants sont encadrés par des spécialistes, pour apprendre les bases du patinage sur glace : maintien de l’équilibre, redressement après une chute, patinage en ligne droite et en slalom… « L’école a été fondée en 2007, dans l’objectif de populariser la culture du patinage artistique dans la société marocaine. On propose des cours pratiques à partir de l’âge de 4 ans. Pour un abonnement annuel, les frais d’inscription sont de 307,37 euros, en plus d’une somme variant de 40 à 90 euros pour les frais d’inscription », précise la directrice de l’école de patinage, Anne Rouillon.

Lina, une patineuse déterminée

Au milieu des petites patineuses apprenties, Lina captive les regards par la grâce de ses mouvements et slaloms au rythme de la musique entrainante.

Âgée de 12 ans, cette passionnée de patins explique que la pratique de ce sport lui procure un sentiment de bonheur et de liberté. « Le patinage me permet d’évacuer la pression et le stress », dit-elle.

Un grand sourire s’est emparé du visage de Lina lorsqu’elle a évoqué les souvenirs de ses débuts en patinage artistique, à l’âge de 7 ans. Elle confie avoir énormément travaillé avant d’atteindre son niveau actuel. Grâce à sa persévérance et sa détermination, elle a appris à dompter la glace. Ni les chutes ni les obstacles n’ont affaibli sa passion pour les patins.

Le père de Lina affirme qu’en tant que parents, ils sont conscients de la nécessité, pour leur fille, de pratiquer des activités physiques, intellectuelles et linguistiques, car cela contribue considérablement à sa réussite scolaire.

Une percée internationale

De nombreux Marocains considèrent le patinage artistique, à l’instar d’autres sports d’hiver, comme une nouvelle discipline, étrangère à la société. Il n’en demeure pas moins que le nombre de pratiquants ne cesse de s’accroitre, en dépit des capacités d’accueil limitées dans les salles de patinage existantes dans le pays.

Cela est d’autant plus vrai, que l’adoption par la société de ce sport a mené à la création de l’Association des Sports de glace du Maroc (ASGM), en 2010. En 2011, par ailleurs, l’organisme a été nommé membre temporaire au sein de l’Institut des statistiques de l’UNESCO. Ceci a permis à plusieurs jeunes Marocaines de prendre part à des compétitions et tournois internationaux.

En 2012, le royaume chérifien a organisé son premier Championnat de danse sur glace, ainsi que la Coupe du Maroc de patinage artistique. Les compétitions nationales ont ouvert la voie à 6 Marocaines, pour concourir à la 2e édition de la Ligue interclubs, dans la ville de Villard de Lane en France, en 2015.

Le Maroc a eu également l’honneur de prendre part au Grand Prix ISU, représenté par un couple de danseurs sur glace marocains.

Le patinage artistique marocain est davantage porté par les athlètes féminines au niveau international. En 2013, cinq patineuses marocaines ont représenté le pays, lors du concours « Challenge et Espoirs », tenu en Pologne. En 2014, la Marocaine Yasmina el-Harem a participé au Grand Prix ISU de danse sur glace.

Maroc : Le patinage artistique sur glace : un sport qui attire les amateurs de sport d’hiver

Enfin, Lina Hammou Ahabchane, la championne marocaine qui compte des participations internationales notables (Concours international d’Andorre et Challenge CUP aux Pays-Bas), s’emploie à transmettre son savoir à la jeune génération du patinage artistique féminin, à l’école de patinage de Rabat.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest