Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Les Lionnes de l’Atlas décrochent leur ticket pour le Mondial 2023

L’équipe nationale féminine de football du Maroc a remporté son ticket pour la demi-finale de la CAN féminine 2022. Grâce à leur victoire méritée contre le Botswana en quart de finale (2-1), les Lionnes de l’Atlas assurent également leur première qualification à la Coupe du monde féminine depuis 1991, année du lancement de cette compétition internationale.

En se hissant parmi les plus grandes équipes de la plus prestigieuse compétition du continent, les Lionnes de l’Atlas marquent une entrée spectaculaire dans le monde du football féminin africain. Par ailleurs, le Maroc devient le premier pays de la région MENA à participer à la Coupe du monde féminine, organisée par l’Australie et la Nouvelle-Zélande en 2023.

Pour le moment, les joueuses du football marocain se concentrent sur leur objectif premier qui est de soulever la Coupe d’Afrique. Jouant à domicile, elles seront encouragées par le public chérifien. Les Lionnes de l’Atlas ont effectivement toutes les chances d’y parvenir. En phase de poules, les Marocaines se sont livrées à une véritable démonstration de force, prenant la tête du groupe A.  Une supériorité qu’elles ont confirmée, une nouvelle fois, devant le Botswana, par une remarquable performance technique et physique sur la pelouse du stade Prince Moulay Abdellah, où elles ont dominé les 4 matchs de la compétition.

Appuyées par des supporteurs venus en nombre pour les applaudir, les Lionnes de l’Atlas ouvrent la marque grâce à un but de Sana Messaoudi. La défenseure Yasmin Mrabet offre ensuite le but de la victoire au Maroc.

La formation marocaine a fait preuve de constance tout au long de cette CAN Féminine 2022, suivant l’approche de l’entraîneur marocain Reynald Pedros. Leur technique consiste à s’appuyer sur des coups de pied arrêtés pour créer des opportunités et marquer des buts. Une méthode qui a permis aux Lionnes de l’Atlas de marquer plus des deux tiers de ses buts, au cours de cette 14ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations féminines.

La Fédération Africaine de Football a attribué le titre de « Femme du Match » à la star du football et milieu de terrain marocaine, Ghizlane Chebbak. Bien qu’elle n’ait pas marqué de buts en quart de finale, son rôle a été décisif en milieu de terrain, contre l’équipe féminine du Botswana. Nommée pour le prix de « joueuse africaine de l’année », Ghizlane Chebbak est à ce jour, auteure de trois buts et d’une passe décisive depuis le début de la CAN féminine.

La sélection féminine marocaine s’est qualifiée pour la demi-finale, notamment après la victoire de la Zambie face au Sénégal.  Les Lionnes de la Teranga se sont inclinées devant les Zambiennes, après avoir mené un match à égalité parfaite (1-1),pendant les 120 minutes de jeu qui ont réuni les deux adversaires jusqu’aux prolongations, pour enfin se départager lors de l’épreuve ultime des tirs au but, qui a donné l’avantage à la Zambie.

Les Lionnes de l’Atlas qui croiseront le fer lundi avec les Super Falcons du Nigeria, en demi finale de la CANF2022.

L’équipe du Nigeria s’est qualifiée en battant les Lionnes Indomptables du Cameroun 1-0 lors en quart de finale jeudi à Casablanca. Les Super Falcons ont aussi décroché par la même occasion leur ticket pour la Coupe du Monde féminine de football 2023, en Australie.

Les quarts de finales se poursuivent ce jeudi 14 juillet, avec la Tunisie qui affrontera l’Afrique du Sud à 9 heures du soir (heure marocaine), pour tenter à son tour de remporter la victoire.

Cette rencontre présente un double enjeu pour les Aigles de Carthage. Ces dernières sont déterminées à évincer la Bayana Bayana, afin de sécuriser leur place aux côtés du Maroc en demi-finale de la CAN féminine et, par la même occasion, se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe du Monde Dames de 2023.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest