Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Maha Jafali : un engagement pour les enfants en situation de handicap mental en Arabie Saoudite

Dans son livre « Commencez petit… Évoluez doucement, faites la différence », Dre Maha Al-Juffali partage avec les lecteurs la devise qui a forgé son succès dans la vie. Cette femme d’affaires saoudienne a excellé dans les domaines des droits de l’homme et des œuvres caritatives, notamment en faveur des personnes à mobilité réduite.
الأولمبياد الخاص

C’est en 2021 qu’elle atteint l’apogée de sa carrière, année où elle a été nommée présidente de la Fédération de la Special Olympics saoudienne, dédiée aux sportifs en situation de handicap.

Dans un contexte marqué par le changement et l’ouverture en Arabie saoudite, la désignation de Maha Al-Juffali à la tête de la Fédération a marqué un tournant important dans l’environnement sportif de ce pays. A ce sujet, elle déclare : « Aujourd’hui, le regard de la société a changé. L’égalité homme-femme est devenue réalité et la discrimination n’a plus lieu d’être. De plus, les femmes, qu’elles soient handicapées ou non, peuvent prendre part à toute compétition sportive, comme la natation, le ballet, le tennis, etc. ».

Dre Maha vise à promouvoir l’acceptation et l’inclusion sociales des personnes atteintes de déficiences intellectuelles et développementales par l’entremise des jeux olympiques spéciaux.

Parmi les nombreuses ambitions de Maha Al-Juffali, l’intégration totale des personnes atteintes de déficience intellectuelle apparaît au cœur de son programme. « La question de l’inclusion parfaite fait partie de mes priorités et obtenir des résultats concrets nécessite beaucoup de travail. J’espère que ce jour arrivera et que nous réaliserons ce rêve », a-t-elle souligné.

Pour améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de déficiences intellectuelles et développementales, la Fédération saoudienne des jeux olympiques spéciaux a mis sur pied un programme sportif complet. Ce dernier repose sur la formation et l’implication des athlètes et des entraîneurs lors des compétitions.

Par ailleurs, la Fédération s’emploie à accroître la participation aux sports communautaires à 40 % de la population saoudienne et ce d’ici 2030.

L’organisation « Special Olympics » a été fondée aux États-Unis en 1946. L’Arabie saoudite y a adhéré en 1994. C’est en 2015 que la première équipe féminine saoudienne participe à la compétition, remportant une médaille d’or à Abu Dhabi. « Cette victoire nous a été très précieuse », affirme la Présidente de la Fédération saoudienne.

Dre Maha Al-Juffali poursuit son engagement auprès des personnes en situation de handicap au sein de la Special Olympics. Son dévouement pour cette cause, ses réalisations passées, ainsi que les défis qui l’attendent font d’elle une femme brillante et un exemple de réussite pour les Saoudiennes aujourd’hui.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest