N°2 : Juillet – Décembre 2021
Lire le magazine en langue arabe

Lire aussi

Zahra Lari : première patineuse émiratie

Aux Émirats arabes unis, sous le climat saharien, est née une star nationale du patinage artistique sur glace. Zahra Lari, cinq fois championne de patins sur glace des Émirats arabes unis, a donné un nouveau…

Mariem Houij, une révélation : l’inspirante histoire de celle qui fait la fierté du football féminin tunisien
Mariem Houij, star tunisienne qui a imposé son nom et son talent sur la scène footballistique, est devenue une référence dans l’histoire du football féminin en Tunisie, après avoir atteint le sommet dans d’extraordinaires performances qui l’ont propulsée au statut d’icône. Plébiscitée par ses compatriotes qui la qualifient de « fierté de la Tunisie », elle constitue un modèle de résilience et de réussite pour tout un pays.
Mariem Houij
Mariem Houij

Une Tunisienne à la conquête de la France

Houij a grandi à Zaouiet Sousse, près de la capitale du Sahel, Sousse. C’est dans sa ville natale qu’elle chausse les crampons pour la première fois. Elle se prend de passion pour le ballon rond dès son plus jeune âge. Plus tard, elle rejoint le club mythique, l’AS féminine du Sahel. Un club au sein duquel la jeune joueuse a évolué dans différentes catégories d’âges, ce qui marque le coup d’envoi de sa carrière sportive au sein de l’équipe féminine tunisienne qui détient le plus de titres dans le pays.

Mené par l’attaquante Mariem Houij, le Sahel s’est adjugé 9 titres en 6 saisons, dont 4 championnats, auxquels s’ajoutent 5 coupes nationales consécutives. « L’AS féminine du Sahel est ma seconde famille, je n’oublierai jamais les beaux moments que j’ai passés là-bas. Je souhaite la réussite de ce club et je continue de le suivre de très près », confie Mariem à Taja Sport.

L’attaquante est considérée comme l’une des joueuses les plus brillantes du football féminin tunisien, avec le plus grand nombre de buts inscrits en une saison dans la ligue tunisienne. Elle a marqué pas moins de 25 buts sous le maillot de son ancienne équipe (As Sahel). Des performances qui lui ont ouvert la porte de la professionnalisation.

En effet, Mariem Houij a disputé ses premiers matchs, en tant que joueuse professionnelle dans le club féminin français de Fondheim, à Strasbourg. Lors des 12 rencontres auxquelles elle a pris part, l’attaquante tunisienne a été l’auteure de 5 buts, 3 passes décisives et 4 cous francs tirés. Cette dernière fait état « d’une première expérience réussie en matière de résultats », avant d’ajouter : « J’ai atteint mon objectif qui est de me professionnaliser en France. Cela s’est traduit par de nombreuses propositions qui m’ont été soumises par différents clubs. J’ai finalement choisi de rejoindre le championnat de Turquie avec l’équipe féminine d’Atasehir. C’est une nouvelle étape dans laquelle je m’engage et pour laquelle je forge ma carrière de footballeuse ».

Mariem Houij

La percée de Mariem Houij en Turquie

Après son expérience strasbourgeoise, Mariem Houij a signé le deuxième contrat pro de sa carrière et ce pour deux saisons, avec le club turc Ataşehir. C’est à partir de ce moment qu’a commencé la « success story » de la Tunisienne avec les dames des « Aigles de Carthage ».

Mariem a laissé son empreinte en Ligue des Champions féminine de l’UEFA avec son club Ataşehir, en inscrivant deux buts marqués contre Kosovar Motriveza, en 2018. Elle est également l’auteure du but le plus rapide de la ligue turque de l’année passée, qu’elle a marqué après 40 secondes de jeu.

« J’ai découvert différentes manières de pratiquer ce sport et de me préparer physiquement au jeu. J’ai eu l’impression d’avoir fait un grand pas en avant », dit-elle en parlant de son adhésion à l’équipe turque.
Plus tard, Houij intègrera le club féminin Elche CF, pour lequel elle s’est vite imposée comme meilleure joueuse de la saison, avec 11 buts.

« L’expérience que j’acquiers durant cette saison est exceptionnelle. Je m’y suis bien préparée et entraînée. J’ai des objectifs clairs à atteindre et je continue à marquer des buts à chaque match. Le succès que j’ai connu rapidement au sein de mon nouveau club n’est pas une coïncidence ; c’est le résultat d’un labeur remarquable », déclare Mariem.

Cap sur la Coupe d’Afrique avec les « Aigles de Carthage »

L’équipe féminine tunisienne vise pour la deuxième fois la Coupe d’Afrique des Nations féminine, après avoir participé à l’édition de 2008 en Guinée Equatoriale. La Tunisie avait pris un bon départ, lors des séries éliminatoires marocaines de 2023, battant l’Égypte à 7-2, avec deux buts marqués par Mariem Houij.

Cette dernière affirme toutefois avoir joué son plus grand match en équipe nationale, le 15 janvier 2011, lorsqu’elle a affronté l’équipe marocaine avec ses coéquipières. Le match s’est terminé à 3-0 pour la Tunisie, avec un but et une passe décisive dont elle fut l’auteur.

Au total, Mariem Houij a disputé 40 matches internationaux, au cours desquels elle a inscrit plus de 30 buts. Ces résultats lui ont permis de figurer parmi les légendes du football féminin de son pays. Houij n’entend cependant pas s’arrêter là, la buteuse tunisienne espère réaliser un exploit en emmenant les aigles de Carthage jusqu’à la prochaine Coupe d’Afrique des Nation Dames.

« La qualification pour la Coupe d’Afrique n’est pas seulement une lubie, mais un objectif qui doit être réalisé. Notre génération ne doit pas passer inaperçue », conclut Mariem Houij.

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email