N°2 : Juillet – Décembre 2021
Lire le magazine en langue arabe

Lire aussi

ألاء السعيدي

Tunisie : capitale mondiale du tennis de table

Quelques heures nous séparent du coup d’envoi du championnat du monde 2022 de tennis de table féminin. Pour la première fois, la compétition se déroulera dans un pays nord-africain. La capitale tunisienne abritera le tournoi,…

Mondial 2022 : le pari gagné de la journaliste libanaise Abi Faraj
La Coupe du monde de football au Qatar approche à grands pas. Plusieurs journalistes féminines d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient sont sur place, pour couvrir l’actualité de cet événement sportif majeur. Depuis les stades de Lusail, Al Bayt et bien d’autres, Faten Abi Faraj fait partie de ces correspondantes arabes, avec qui le public vivra en direct, les rencontres du mondial.

Au Liban, Faten Abi Faraj est également la papesse du service média au sein de la Fédération libanaise de football. La couverture du mondial 2022 au Qatar, La couverture du mondial 2022, via l’émission “Sada Al Malaaeb” (l’écho des stades), est une consécration dans la carrière de cette brillante journaliste. C’est, il faut le dire, un événement historique très convoité dans la sphère du journalisme sportif.

De la politique aux sports féminins

Après avoir obtenu son diplôme de la Faculté de journalisme, Faten a fait ses débuts dans la profession, en traitant de l’actualité politique. Mais cela n’a pas duré longtemps. Rapidement, elle intègre un nouveau quotidien spécialisé dans le sport. « Le sport ne m’intéressait pas, mais quand j’ai pris ce virage, j’ai découvert un format qui m’a fait changer d’avis et de vocation », explique Faten Abi Faraj.

Tout a commencé lorsque la rédaction confie à la journaliste les dossiers d’actualité sur le football féminin. De là, est née sa passion pour les sports féminins. « J’ai réalisé que les femmes étaient injustement mises de côté dans l’espace médiatique, malgré les grands tournois auxquels elles participent. Cela a suscité mon intérêt pour le journalisme sportif et, petit à petit, j’ai réussi à acquérir de l’expérience dans le domaine », raconte la porte-parole de la Fédération libanaise de football. Et de conclure : « J’avais le sentiment que leurs efforts et exploits étaient ignorés. »

Ainsi, Faten a pris son envol vers une nouvelle rédaction, où le sport féminin demeure son domaine de prédilection. Plus tard, la Fédération libanaise de football lui confiera le poste de responsable média en charge de la section féminine de football. Elle sera ensuite promue porte-parole dans le même organisme.

En ce sens, elle déclare : « Contrairement à tous les autres départements de la Fédération, le nôtre ne connait pas de répit. Nous travaillons toute la semaine, afin de suivre l’actualité et les activités de nos équipes nationales, aussi bien masculines que féminines. Cela est vrai pour toutes les catégories d’âge. Tous les événements footballistiques sont indiqués sur les plateformes d’information de la Fédération. »

La Coupe du Monde, un rêve !

À quelques heures de la cérémonie d’ouverture de l’édition 2022 de la Coupe du Monde, tous les yeux sont tournés vers le Qatar. En effet, c’est le premier pays de la région MENA, à accueillir la plus prestigieuse des compétitions sportives. « Je suis heureuse de faire partie des journalistes présentes à Doha pour l’occasion. C’est la première fois que je couvre une actualité de cette ampleur. J’avais déjà visité les stades et les installations lors de la Coupe arabe 2021, et j’ai été impressionnée par ce que j’ai vu », se réjouit Faten Abi Faraj.

Par ailleurs, la journaliste estime que le mondial du Qatar n’est pas seulement une compétition de football. Selon elle, c’est aussi l’occasion pour les peuples de diverses origines et civilisations, de se rencontrer et de s’unir. « Le Qatar est est bien placé pour donner une idée de ce que représentent les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. C’est une opportunité unique de faire découvrir au monde entier les cultures, les coutumes et les valeurs de notre région », souligne la porte-parole de la Fédération de football d’Asie de l’Ouest.

De la politique aux sports féminins. Tel est le parcours inspirant de la journaliste Faten Abi Faraj, qui, aujourd’hui, entend nous entraîner dans les coulisses de la manifestation sportive la plus suivie au monde. Une mission qu’elle choisit de mener avec brio, comme cela a été le cas, tout au long de son parcours professionnel. Après tout, le succès appartient à celles et ceux qui ne renoncent jamais.

 

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email