Lire aussi

Maroc : les sports urbains se féminisent

« Fonder une école dédiée aux sports urbains », c’est cela le rêve de la rolleuse marocaine, Ibtissam Issofi. Cette dernière, a compris, bien assez tôt, la nécessité d’un tel établissement, pour encadrer les jeunes…

Joyce Azzam : Une Libanaise au sommet du monde

Joyce Azzam n’a pas choisi d’être alpiniste. « Cela s’est simplement fait ». Elle est la première femme libanaise et l’une des rares femmes arabes à avoir relevé le défi des 7 Sommets (Escalader les…

Natation artistique : les Égyptiennes quittent Tokyo sans médaille
C’est la sixième fois que l’Egypte participe aux Jeux Olympiques dans les disciplines de natation artistique. Hanna Hiekal et Laila Ali sont les deux athlètes qui ont pris part aux épreuves de duo libre et programme technique. Elles ont ensuite été rejointes par six autres nageuses pour les épreuves en équipe.
Credit photo: CLIVE ROSE / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP

Ce sport, exclusivement féminin, dresse un tableau alliant danse et technique. Dans cette édition olympique, 22 équipes participent aux épreuves en duo libre, où chaque équipe est évaluée sur les critères suivants : coordination, difficulté, chorégraphie et technique. Les deux athlètes, Hana Hiekal et Laila Ali, sont les seules femmes arabes ayant participé à cette catégorie lundi.

Sur des rythmes égyptiens qui reflètent la civilisation et le patrimoine culturel égyptiens, Hanna Hiekal, 19 ans et Laila Ali, 20 ans ont présenté, lors de l’épreuve en duo libre, un spectacle olympique qui leur a valu la 20e place. Avec un score de 78,9 points elles ont battu l’Australie et l’Afrique du Sud sans réussir à se qualifier en finale. 

Le lendemain, les deux nageuses étaient en lice pour disputer le programme technique. Elles sont arrivées 19ème. Pour rappel, ce sont les douze meilleurs duos à l’issue de deux premières journées de compétition qui prendront part à la finale mercredi. 

Le duo de nageuses compte plusieurs participations internationales, notamment leur participation à un championnat de natation artistique à Barcelone, Espagne en 2021 et au championnat du monde de natation en Corée du Sud.

Hanna Hiekal et Laila Ali ont ensuite disputé les épreuves en équipe les 6 et 7 août. Les responsables de l’équipe égyptienne avaient annoncé ne pas avoir d’ambition pour décrocher une médaille vu le niveau des équipes en lice. Ils espéraient arriver dans les 10 premières équipes. C’est chose. En effet l’équipe s’est arrivé 8ème dans le classement final. 

Pour rappel, c’est la quatrième fois que l’équipe égyptienne participe à l’épreuve collective dans ce sport. La première participation était aux JO de Pékin en 2008 et l’équipe s’était alors classée 8ème et dernière du classement. Il y a eu ensuite les JO de Londres en 2012 où elle s’est classée 7ème et avant-dernière, devant l’Australie, et enfin pendant les Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, l’équipe égyptienne est arrivée a7ème et avant dernière, devant l’Australie.

Il est à noter que l’Égypte a commencé à participer aux épreuves olympiques de natation artistique en 2000 à Sydney, et c’était dans les épreuves de duo uniquement. Un duo égyptien était aussi présent lors des Jeux Olympiques d’Athènes en 2004.

Ce sport a vu le jour en Egypte au début des années 60 grâce à l’artiste et athlète Sophie Tharwat, qui a fondé la première équipe de natation synchronisée du pays.

 

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email