Lire aussi

Maroc : les sports urbains se féminisent

« Fonder une école dédiée aux sports urbains », c’est cela le rêve de la rolleuse marocaine, Ibtissam Issofi. Cette dernière, a compris, bien assez tôt, la nécessité d’un tel établissement, pour encadrer les jeunes…

Joyce Azzam : Une Libanaise au sommet du monde

Joyce Azzam n’a pas choisi d’être alpiniste. « Cela s’est simplement fait ». Elle est la première femme libanaise et l’une des rares femmes arabes à avoir relevé le défi des 7 Sommets (Escalader les…

Nelly Attar : Un esprit sain dans un corps sain
Nelly Attar (@nellyattar) est une athlète, une entrepreneuse, et une coach. La jeune femme âgée de 31 ans, d’origine libanaise, a vécu toute sa vie en Arabie Saoudite. Sa passion pour le sport l’a amenée à fonder le tout premier studio de danse saoudien : le studio move (@moveriyadh).

Avant de se lancer dans cette aventure en tant que coach sportive, Nelly a suivi une formation de psychologue. La jeune femme qui se prépare un grimper une montagne de l’Alaska cet été, a ressenti un besoin de sport dans le pays, notamment auprès des femmes qui ont longtemps été privé de sport en Arabie Saoudite. La pratique du sport chez les femmes ayant été interdite jusqu’en 2016. « Move » ouvrira un an plus tard, en 2017.

Nelly a ressenti le besoin de travailler dans le domaine du sport : « Il y avait un réel besoin de faire des activités sportives en Arabie Saoudite et en particulier pour les femmes ». Ces femmes qui jusque-là n’avaient pas beaucoup d’opportunités ont commencé à la trouver auprès d’elle. Nelly a toujours été passionnée de sport, de mouvement, d’exploration. Toujours à la recherche de nouveauté, depuis son enfance elle pratiquait différents sports.

« Move » a su, petit à petit, asseoir sa notoriété. Le studio offre désormais non seulement des cours de danse mais aussi de fitness et yoga. Plusieurs entraîneurs y donnent des cours en plein air ou via zoom, étant donné la situation de la pandémie de coronavirus.  

Un nouveau départ

Avoir lancé sa carrière en Arabie Saoudite est aussi difficile qu’opportuniste selon Nelly. Bien qu’il puisse y avoir quelques inconvénients qu’elle a dû affronter, le fait de changer de carrière, d’être chargé d’équipes sont ces choses qui motives Nelly : « il y a plein de possibilités, c’est un nouveau monde où j’ai beaucoup appris. Tu te poses des questions mais toute l’énergie qui est partagée en vaut la peine ».

La formation de psychologue de Nelly est un atout important dans sa nouvelle carrière. « Mes connaissances dans le domaine de la santé mentale m’aident réellement tous les jours. Cela me permet de garder un esprit ouvert et j’ai plus de compréhension quant à la façon dont les personnes se comportent. Je peux plus facilement les aider à atteindre leur potentiel. »

La jeune femme explique aussi que le sport aide à améliorer la santé mentale de ceux qui le pratiquent. « Le sport aide à faire sécréter des endorphines, ce qui donne un sentiment d’extase et de légèreté aux personnes qui le pratiquent. C’est pour ces raisons que les sportifs se sentent si bien et finissent quelque peu accro à cette sensation. La confiance en soi aussi est fortement améliorée lorsque l’on fait du sport. Le sport est bénéfique pour la santé en général et quand on pratique une activité physiques les risques de maladies chroniques sont plus rares par exemple » explique Nelly Attar.

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email