Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Football-Maroc : l’ailière créatrice d’opportunités du Wydad AC

Depuis la fusion des deux clubs de Nassim Sidi Moumen et Wydad Athletic Casablanca, le football féminin marocain voit l’émergence d’une nouvelle génération de joueuses exceptionnelles. Samia Miftah fait partie de ces nouveaux talents, dont les performances ont été remarquables avec les rouges, lors de la Premier League féminine marocaine. La meneuse de jeu formée au Portugal tient un rôle clé au sein de son équipe. En effet, sa capacité d’analyse conjuguée à ses acquis techniques a souvent permis au Wydad Athletic de déverrouiller le jeu, notamment lors de difficultés rencontrées sur le terrain.
الوداد الرياضي البيضاوي

« Quand j’étais petite, on vivait au Portugal. C’est là que j’ai découvert ma passion pour le football et que j’ai décidé de m’y lancer. J’ai dû néanmoins faire face, au début, à l’objection de mon père », se souvient Samia Miftah. Devant l’insistance et la résilience de Samia, ses parents finissent par se plier à sa volonté. C’est ainsi qu’elle intègre les rangs du club portugais d’Amavita, avant de retourner dans son pays d’origine pour rejoindre la première division marocaine de football féminin.

« Convaincre mes parents était le plus grand défi. Une fois devenue footballeuse professionnelle, j’ai fait face à quelques autres difficultés, mais rien d’insurmontable », raconte la Marocaine. Aujourd’hui, la joueuse du Wydad rêve d’évoluer en pro dans un club européen et d’être sélectionnée dans l’équipe nationale marocaine de football féminin. Ce dernier objectif, ne semble pas hors d’atteinte pour Samia, puisque celle-ci a déjà été appelée à plusieurs reprises pour jouer avec la sélection féminine des U 20.

 

Football-Maroc : l’ailière créatrice d’opportunités du Wydad AC

Interrogée par Taja Sport sur le niveau du championnat féminin au royaume chérifien, Samia Miftah semble optimiste. « Les joueuses marocaines issues du Wydad ainsi que d’autres clubs du pays sont parfaitement capables d’évoluer dans le haut niveau, aussi bien dans les championnats européens que dans les sélections nationales », affirme-t-elle. Toutefois, pour y arriver, elle explique « devoir être en forme pour faire face aux joueuses subsahariennes ».

Sur les starting-blocks

Le Wydad Athletic se classe troisième de la ligue locale, avec 27 points récoltés en 13 matchs. Par ailleurs, les rouges n’ont concédé que 5 victoires lors de cette saison. Voilà qui place Samia Miftah et ses coéquipières, en deuxième position nationale, derrière l’AS FAR (2 défaites). Avec 21 buts pour 8 victoires, 3 matchs nuls et 2 défaites, les championnes d’Afrique de la FAR se sont imposées en tête du classement.

Sur le plan individuel, Samia Miftah a terminé la saison 2021/2022 sur une très bonne note avec son club du Nassim Sidi Moumen. Pour rappel, la fusion n’avait pas encore été actée. Lors de cette édition, la Marocaine a été l’auteure de 5 buts et 10 passes décisives, contribuant ainsi à mener son équipe à la sixième position du classement final de la première ligue marocaine féminine. Après la fusion de son club avec le Wydad Athletic, Samia Miftah s’est fixé de nouveaux objectifs pour la saison actuelle, qu’elle jouera sous la houlette de l’entraîneur Abdallah Haidamou.

Football-Maroc : l’ailière créatrice d’opportunités du Wydad AC

Aïcha Rzeik semble confiante quant à l’avenir de Samia. Selon cette ancienne coach-assistante du Wydad, actuellement à la tête des U20 masculins du même club, la Marocaine se distingue par sa rigueur. « Sa technicité et sa maîtrise du dribble font d’elle une ailière indispensable pour les rouges. Miftah est l’une des joueuses essentielles du club », a souligné la coach. Et d’ajouter : « Je pense que son jeu va se parfaire avec le temps et qu’elle réussira à atteindre ses objectifs ».

Samia Miftah n’est qu’aux prémices de sa carrière footballistique. Pourtant, elle est déjà très appréciée pour son talent et ses performances sur le terrain. Avec aisance, elle est capable de transformer n’importe quel ballon en une opportunité de marquage et de contourner ses adversaires. Dès lors, les observateurs du football féminin marocains estiment que l’ailière du Wydad serait pressentie dans les rangs des Lionnes de l’Atlas, qui ont atteint la finale de la CAN féminine de l’édition 2022.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest