Lire aussi

Hedaya Malak offre à l’Egypte la première médaille olympique chez les Dames
Même sa blessure au pied ne l’a pas empêchée de se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokyo2020. Elle s’est accrochée et a réussi à décrocher un ticket pour sa troisième participation aux JO. Hedaya Malak est la taekwondoïste qui a offert à l’Egypte et à toute la région MENA, la première médaille olympique chez les Dames dans la catégorie – 67kg.
Crédit photo: World Taekwondo

Hedaya s’est hissée à la troisième place du podium et a décroché une médaille qui remplit de joie tous les Egyptiens. Elle est même la première athlète femme de la région d’Afrique du Nord et Proche Orient à décrocher une médaille dans le plus grand événement sportif au monde.

Le séjour de la taekwondoïste égyptienne à Tokyo a commencé sous de bons auspices. Elle avait remporté son match face à son adversaire française en 8ème de finale mais sera battue en quart. Mais elle se relèvera très vite de sa défaite pour terrasser son adversaire Tongienne par 19-0 au repêchage.

Et pendant son dernier match, Malak a dominé son adversaire américaine réussissant ainsi à décrocher sa deuxième médaille olympique.

La première était Rio, quand la championne d’Afrique 2016 avait décroché la première médaille olympique dans l’Histoire du Taekwondo en Egypte chez les Dames. A l’époque, Hedaya concourrait dans la catégorie des -57kg.

5 ans plus tard, elle change de catégorie (en passant chez les -67kg) mais sa détermination reste la même. Avec la médaille remportée à Tokyo, elle devient la deuxième athlète égyptienne a décroché deux médailles olympiques consécutives. La première était l’haltérophile Abir Abderrahmane, qui avait eu les médailles de bronze et d’argent aux JO de Pékin2008 et Londres2012.

Deux médailles olympiques et deux fois le bronze c’est le palmarès de Hedaya Malak qui s’était classée troisième au Grand Prix mondial de Taekwondo 2019, à Rome.

La taekwondoïste est aujourd’hui l’une des athlètes égyptiennes les plus en vue. Elle n’a certes pas réussi à décrocher l’or, mais c’est en héroïne qu’elle retourne dans son pays dont elle va marquer l’histoire olympique à jamais.

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email

إشترك في النشرة البريدية ليصلك كل جديد

آخر أنباء الرياضية النسوية في شمال أفريقيا والشرق الأوسط على بريدك الالكتروني كل أسبوع!
close-link