Lire aussi

Maroc : les sports urbains se féminisent

« Fonder une école dédiée aux sports urbains », c’est cela le rêve de la rolleuse marocaine, Ibtissam Issofi. Cette dernière, a compris, bien assez tôt, la nécessité d’un tel établissement, pour encadrer les jeunes…

Joyce Azzam : Une Libanaise au sommet du monde

Joyce Azzam n’a pas choisi d’être alpiniste. « Cela s’est simplement fait ». Elle est la première femme libanaise et l’une des rares femmes arabes à avoir relevé le défi des 7 Sommets (Escalader les…

Les athlètes paralympiques féminines remportent 4 médailles à Tokyo
C’est un total de 11 médailles que le Maroc aura remporté lors de cette édition des Jeux Paralympiques de Tokyo. Quatre d’entre elles ont été décrochées par des athlètes féminines. Deux en argent par Youssra Karim en lancer de disque F41, et par Fouzia El Kassioui en lancer de poids F33, et deux en bronze par Hayat El Garaâ en lancer de disque F41, et par Saïda Amoudi en lancer de poids F34.
TOKYO, JAPAN - AUGUST 31: Bronze medalist Saida Amoudi of Team Morocco poses on the podium at the medal ceremony for the Women's Shot Put - F34 on day 7 of the Tokyo 2020 Paralympic Games at the Olympic Stadium on August 31, 2021 in Tokyo, Japan. (Photo by Christopher Jue/Getty Images) (Photo by Christopher Jue / GETTY IMAGES ASIAPAC / Getty Images via AFP)

Le Maroc, en envoyant ces 38 athlètes paralympiques, espérait remporter 10 médailles. C’est un pari plus que réussi. 11 médailles paralympiques dont près de la moitié remportée par des athlètes féminines.

C’est Saïda Amoudi qui a ouvert le bal à Tokyo. Elle avait décroché sa médaille de bronze lors de l’épreuve de lancer de poids, mardi 31 août. La quarantenaire originaire de la ville de Fès a remporté sa troisième place en réalisant un lancer de 8,21 m, battant ainsi son propre record lors dans une compétition internationale.

Saïda avait également participé au lancer de javelot (classe F34) où elle avait cette fois-ci atteint la 6ème place avec une distance de 15.29 m. Rappelons que l’athlète marocaine avait remporté l’or durant le Grand Prix de Tunis 2021 de para-athlétisme. C’est ce qui lui avait permis de se qualifier pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.

Au lendemain de la victoire d’Amoudi, deux autres médailles ont été décrochées par deux de ses concitoyennes. Youssra Karim et Hayat El Garaâ ont offert au Maroc respectivement l’argent et le bronze, lors de l’épreuve du lancer de disque F41.

C’était aussi au Grand prix de Tunis en 2021 de para-athlétisme que Youssra Karim avait battu le record du monde avec un jeté de disque de 35.33 m. Elle avait alors décroché son ticket pour Tokyo.

La dernière médaille féminine paralympique marocaine a été remportée par Fouzia El Kassioui, lors de l’épreuve de lancer de poids F33. Cette médaille d’argent a été gagnée avec un lancer de 6,72 m. Kassioui dépasse ainsi sa performance aux championnats para-athlétiques de Dubaï de 2019 où elle avait remporté la médaille de bronze qui lui a permis de se qualifier pour Tokyo.

Grâce aux performances de ses sportifs paralympiques, femmes et hommes. Le Maroc s’est classé à la 30ème place du classement final des jeux paralympiques de Tokyo. Rappelons qu’aux Jeux Olympiques, le Maroc avait fini à la 63ème place du classement des médailles. Alors est ce que ce sacre paralympique va permettre au handisport de gagner en notoriété au Maroc ? A suivre…

 

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email