Lire aussi

Salma, la cavalière du désert

Salma, la cavalière du désert

En Arabie Saoudite, l’élevage de pur-sang arabes et la pratique de l’équitation demeurent des activités ancestrales. Néanmoins, rares sont les femmes qui osent monter à cheval… Salma, une cavalière d’origine franco-marocaine, est l’une de ces…

Natation-Maroc : Fadwa Fidadi, le « papillon aquatique » qui ne s’est pas laissé abattre par la maladie

Au Maroc, le monde des sports féminins connaît une révolution depuis quelques années. De nombreuses Marocaines ont réussi à s’affranchir des diktats sociaux qui pèsent sur le droit des femmes à pratiquer une activité sportive, au nom du conservatisme traditionnel. Parmi elles, la nageuse Fadwa Fidadi. Cette athlète professionnelle a su imposer son nom, aussi bien dans le royaume chérifien, que sur la scène internationale. Retour sur le parcours de cette championne marocaine de natation.
Natation-Maroc : Fadwa Fidadi, le « papillon aquatique » qui ne s’est pas laissé abattre par la maladie

« La maladie n’a jamais été un obstacle à la réalisation de nos rêves », se disait-elle. Face au diabète, Fadwa Fidadi ne s’est pas laissé d’autre choix que de gagner son combat. Aujourd’hui, la Marocaine est une athlète de renommée internationale.

À l’âge de trois ans, ses parents, qui étaient tous les deux professeurs de natation, décident de l’initier à ce sport en l’inscrivant au Kawkeb Club de Marrakech. Dix-neuf ans plus tard, Fadwa s’inscrit parmi les plus grandes nageuses du Maroc, accomplissant un parcours sportif remarquable.

« J’étais très jeune, quand j’ai commencé la natation, je n’y connaissais rien. Mon entraîneur et mes parents m’ont beaucoup encouragé à pratiquer ce sport et à participer aux tournois. Grâce à eux, j’ai pris goût à la compétition et j’ai réussi à évoluer. J’adore défier mes rivales et remporter des victoires », explique la nageuse, qui a participé avec l’équipe nationale marocaine aux Championnats du monde de natation de la FINA 2017 à Budapest.

« La natation est un sport d’hommes »

Fadwa, 22 ans, évoque ses débuts difficiles. Elle confie à Taja Sport que son entrée dans le monde de la natation a suscité, à l’époque, de nombreux commentaires et critiques. Certains l’ont même exhortée à cesser de perdre son temps à l’entraînement et dans les compétitions. Ils considèrent que « la natation est un sport d’hommes, qui finira par déformer son corps de femme et le masculiniser ». Fadwa est cependant restée impassible face à ses détracteurs. Cela l’a poussé à croire en elle et à se raccrocher davantage à sa passion. D’autant plus qu’elle a trouvé refuge dans la natation, qu’elle considère comme un remède pour sa santé mentale et sa maladie chronique « diabète de type 1 », dont elle souffre depuis l’âge de 15 ans.

فدوى فيدادي.."فراشة الماء" المغربية التي حولت مرضها إلى قصة نجاح في رياضة السباحة‎

À ces contraintes d’ordre social s’ajoute l’impact de sa condition physique sur ses performances et les précautions supplémentaires que lui impose sa maladie : pendant l’entraînement, Fadwa doit surveiller sa glycémie et éviter le stress et la fatigue. Toutefois, la championne marocaine affirme que cela ne l’a pas empêchée de réaliser son rêve. Depuis 2012, elle dispute de nombreuses compétitions nationales et internationales. Elle a ainsi pris part aux Championnats du Maroc et a remporté le titre de championne du 50 m, du 100 m nage libre et de la nage papillon, dans la catégorie junior. Par ailleurs, la nageuse a participé aux Championnats du monde de natation à Budapest en 2017 et a remporté l’or à la Coupe du Trône « Senior Women’s Swim » en 2018 et 2019 respectivement.

En 2022, Fadwa, baptisée « le papillon aquatique » par son public du club Marrakchis, a remporté un doublé au Championnat marocain : le grand papillon (50 m) et la nage libre (100 m).

Ambitions et défis

En plus de sa carrière de nageuse avec le Kawkeb, Fadwa pratique le karaté dans ce même club, ainsi que le basket dans l’équipe de Kadi Ayyad à Marrakech. Cependant, la natation reste son sport de prédilection.

فدوى فيدادي.."فراشة الماء" المغربية التي حولت مرضها إلى قصة نجاح في رياضة السباحة‎

En 2015, Fidadi a remporté le titre marocain au 100 mètres brasse, dans toutes les catégories d’âges. Son exceptionnel parcours sportif adresse un pied de nez aux pressions sociales et à la maladie. Aujourd’hui, elle continue de tracer son chemin vers un horizon plus large, avec la ferme intention de mettre fin aux clichés récalcitrants sur la natation : « Non, ce sport n’est pas réservé exclusivement aux hommes, et encore moins, à une seule catégorie d’âge », insiste-t-elle.

Fadwa détient plusieurs cordes à son arc. En parallèle à sa carrière athlétique, cette dernière souligne qu’elle a également réussi à obtenir son diplômé de l’École Nationale de Commerce et de Gestion de Marrakech avec mention « bien », malgré les difficultés auxquelles elle a été confrontée. C’est donc naturellement qu’elle conseille aux femmes, en particulier celles atteintes de diabète, d’aller jusqu’au bout de leurs rêves, et de ne jamais fléchir face aux stéréotypes. Pour elle, c’est le seul moyen d’atteindre le succès et la gloire, quel que soit le sport pratiqué.

L’ambition de la star de Marrakech ne s’arrête pas là ! Au-delà de son désir d’enrichir son palmarès sportif, Fadwa Fidadi œuvre à la promotion de la natation féminine. Pour elle, il est crucial que les femmes investissent le terrain sportif, aussi bien à l’échelle nationale qu’à l’échelle internationale.

 

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest