N°2 : Juillet – Décembre 2021
Lire le magazine en langue arabe

Lire aussi

Pour la première fois, l’AS féminine de Sousse est championne de Tunisie
Pour la première fois de l’histoire du club, les joueuses de l’Association sportive (AS) féminine de Sousse sont sacrées championnes de football féminin, en Tunisie. Un titre qu’elle doivent à leur victoire en finale face à l’ASBH, avec un score de 2 – 3, lors d’un match qui s’est déroulé dans le stade d’Ariana, dans la capitale tunisienne.
l’AS de Sousse

Le triomphe de l’AS de Sousse a créé un effet de surprise. Cette nouvelle formation est parvenue à détrôner les clubs traditionnels, comme l’ASBH, l’AS Sahel et l’AS Gasfa. Amira Aroui, Présidente de l’AS de Sousse, considère que cette consécration est le résultat de 5 ans d’efforts et de sacrifices. 2 ans plus tôt, le club décrochait sa deuxième place en Ligue et pour la Coupe U-17 (2002).

La clé du succès des Soussiennes est probablement due à leur excellente physionomie pour laquelle elles travaillent dur, grâce aux exercices fixés, au préalable et selon un programme spécifique rigoureux, par leur coach, Moez Salama.


Une méthode fortement applaudie par la footballeuse, Ahlem Al Hattab qui confirme que leur succès est le fruit de longs efforts : « Nous avons atteint le plus haut sommet en matière de football féminin. A partir de là, l’essentiel est de nous maintenir en position et de réaliser notre rêve de participer à la Ligue des Champions d’Afrique pour les Dames ».

À l’issue du match, l’entraîneur, Ammar Belkacem a déclaré : « Je craignais que mes joueuses perdent le niveau, en raison du report de la finale à une date lointaine. Finalement, j’ai eu tort et nous avons réussi à jouer un très beau match face à adversaire féroce contre lequel nous avons relevé le défi ».

Dans l’univers du foot féminin tunisien, l’AS de Sousse est l’exception qui confirme la règle. Une politique transparente est adoptée d’un point de vue organisationnel : elle consiste, en premier lieu, à miser sur la catégorie des moins de 14 ans, en les formant au jeu. En deuxième lieu, le club investit sur des joueuses de renom, telle Malek Chehoud, dernière recrue, issue de l’ASBH. Les joueuses expérimentées constituent aussi le point fort du club. Pour n’en citer qu’une, Zina El-Khardani, qui participe à la 17e saison de foot féminin.

Cette année, l’équipe nationale féminine de Tunisie compte dans ses rangs, dix footballeuses de l’AS féminine de Sousse, dont l’emploi du temps est partagé entre carrière, entrainements, Coupe Arabe et Coupe d’Afrique des Nations.

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email