Lire aussi

Tendinite et sport, quelle réponse nutritionnelle ?
La tendinite est LA tuile de tous les sportifs, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Il s’agit d’une inflammation du tendon suite à un effort intense. Pour y faire face, les experts en traumatologie du sport vous diront qu’il faut rester actif. Les nutritionnistes vous diront eux que garder un œil sur votre alimentation peut non seulement vous aider à guérir mais aussi à prévenir ce genre d’inflammation. Explications.
التهاب الأوتار

Le tendon est une sorte de cordon faits de fibres de collagène, reliant un muscle à un os en passant par-dessus une articulation. Le tendon doit sa mobilité à la synovie qui lubrifie les articulations mobiles. La tendinite est donc le résultat d’une sursollicitassion du tendon qui mène à une inflammation.

La prévention par la nutrition

L’une des premières causes nutritionnelles des tendinites (surtout au tendon d’Achille) est la déshydratation. C’est pourquoi il est conseillé de boire entre 1,5 et 2l d’eau par jour. Durant l’effort, la règle est de boire 500ml de boisson par heure d’effort. Sans oublier de boire après l’effort.

Les acides gras polyinsaturés aident à lubrifier les gaines dans lesquelles coulissent les tendons. Il est donc conseillé d’en consommer. Pour cela, il est recommandé de privilégier les poissons gras (saumon, thon, sardines…), ainsi que des huiles végétales (colza, lin ou noix) pour. A défaut, ajoutez des noix à votre repas.

Marie-Caroline Savelieff, diététicienne-nutritionniste et sportive confirmée donne dans son livre « L’Alimentation du Sportif » beaucoup de conseils nutritionnels aux sportifs, face aux risques de tendinites.

Savelieff recommande, en effet, de consommer des fruits et des légumes à tous les repas, et de privilégier les produits céréaliers complets. Côté protéines, elle conseille de ne pas dépasser deux portions de viande rouge par semaine et d’alterner avec les poissons gras.

Concernant les aliments à limiter, Le Grand Livre de Marie-Caroline Savelieff explique qu’en cas de tendinites, il faut faire attention aux café et thé et sodas sucrés. Mais de manière générale les produits sucrés sont à limiter.

Rééducation et prévention

En plus de ces conseils nutritionnels, la rééducation reste un point important en cas de tendinites pour la soigner et surtout éviter les récidives. Et contrairement aux idées reçues, il faut bouger en cas de tendinite. Ceci permettra d’éviter l’affaiblissement du tissu tendineux.

Mais la règle d’or pour tous les sportifs est évidemment l’échauffement et l’effort progressif. Ainsi, l’organisme a le temps de réparer les microlésions du tendon qui interviennent pendant l’exercice sportif. En effet, le corps peut réagir en produisant des fibres mais encore faut-il lui laisser le temps et ne pas le sursolliciter.

 

 

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest