N°2 : Juillet – Décembre 2021
Lire le magazine en langue arabe

Lire aussi

Jeux Méditerranéens 2022

La Tunisie brille de milles feux

Après la lutte, c’est en judo que la Tunisie s’offre un bouquet de médailles aux Jeux Méditerranéens d’Oran 2022. Scénario qui nous rappelle celui de Tarragone en 2018, lorsque les judokates des Aigles de Carthage…

Troisième victoire pour Ons Jabeur : retour sur son parcours
Ons Jabeur
19 June 2022, Berlin: Tennis, WTA Tour, final, singles, women, competition, Jabeur (Tunisia) - Bencic (Switzerland), Steffi Graf Stadium: Ons Jabeur wins the final against Belinda Bencic (M), who retired due to injury. Photo: Wolfgang Kumm/dpa (Photo by WOLFGANG KUMM / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP)


Après avoir décroché son premier titre l’année dernière au Tournoi anglais de Birmingham, la championne tunisienne de tennis, Ons Jabeur signe une saison de haut vol en 2022. En début d’année, elle a gagné son deuxième trophée lors du Championnat de Madrid, avant de recevoir le troisième prix dans le cadre d’un match de finale remporté à Berlin, en Allemagne.

Après un premier set gagnant pour Ons Jabeur 6-3, sa rivale suissesse, Belinda Bencica, a déclaré forfait en raison d’une entorse à la cheville gauche.

Classée quatrième mondialement, Ons Jabeur gravit les marches du succès sereinement et progressivement. Comment est née son aventure dans le tennis ? Quelle a été sa formation ? Sa réussite était-elle inattendue ?

Nabil Malika, le premier entraineur d’Ons Jabeur, était convaincu que cette dernière allait atteindre le niveau international. Il a vu en elle une redoutable compétitrice, depuis son plus jeune âge.

Cette année, les performances d’Ons Jabeur sont exceptionnelles. En 2021, elle a été la première femme arabe à entrer dans le classement des dix meilleures joueuses de tennis au monde, sachant qu’elle est encore en mesure d’engranger de nouvelles victoires avant la fin de cette année.

Ses débuts, Jabeur les fait au Hammam Sousse Club, où son talent lui vaut le surnom de « Roger Federer ».  Aujourd’hui connue dans le monde entier, l’un des stades tunisiens porte fièrement son nom et son portrait orne les murs du club.

La jeune génération du tennis tunisien a ouvert les yeux sur celle qui a permis au tennis féminin d’Afrique du Nord de jouer dans la cour des grands. Aujourd’hui, Ons Jabeur peut compter sur le soutien inébranlable de ses fans qui espèrent la voir un jour au sommet du classement des joueuses de tennis professionnelles.

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email