N°2 : Juillet – Décembre 2021
Lire le magazine en langue arabe

Lire aussi

Zahra Lari : première patineuse émiratie

Aux Émirats arabes unis, sous le climat saharien, est née une star nationale du patinage artistique sur glace. Zahra Lari, cinq fois championne de patins sur glace des Émirats arabes unis, a donné un nouveau…

Wafa Mahdjoub, celle qui a offert à la Tunisie sa première médaille aux Jeux Méditerranéens d’Oran 2022
Wafa Mahdjoub figure parmi les championnes de karaté les plus prometteuses de Tunisie. Dès son jeune âge, sa carrière sportive est ponctuée de succès retentissants.

La karateka, star des podiums africains et méditerranéens, vise la scène internationale et olympique pour les années à venir.

Mahdjoub a commencé le karaté à l’âge de 5 ans au Téboulba Club, sous la supervision du coach Atef ben Said. À 16 ans, elle intègre l’équipe nationale tunisienne (- 61 kg). Ses premiers pas avec les Aigles de Carthage confirment son talent et ses excellentes performances.

Elle a remporté une médaille d’or au Championnat Arabe et deux autres au Championnat d’Afrique, qui s’est tenu au Maroc. Ces réalisations notables ne sont pas sans rappeler la médaille d’or obtenue dans le cadre des Jeux Méditerranéens en 2019 à Antalya, dans la catégorie jeunesse.

Lorsque le virus du covid19 s’est propagé, provoquant une crise sanitaire mondiale, la Tunisienne a décidé de poursuivre ses entraînements avec son coach, Mohamed Amine Sousiyé. De cette épreuve, Wafa est ressortie plus forte, puisque sa détermination l’a conduit à redoubler d’efforts. Ainsi, en 2022, la jeune karateka de 19 ans offre à la Tunisie sa première médaille aux Jeux Méditerranéens d’Oran. Après avoir concédé la victoire, à la dernière seconde, à sa rivale algérienne, Sheimaa Midi, dans une finale d’anthologie, Mahdjoub décroche l’argent de la catégorie de poids -61 kg.

Un revers que la jeune championne n’a guère pu digérer. En pleurs, Wafa a fait état de circonstances externes qui auraient causé sa perte. Dans un entretien exclusif accordé à Taja Sport, Wafa Mahdjoub a déclaré : « Je suis très heureuse d’honorer la Tunisie et de monter sur le podium. Atteindre la finale n’a pas été facile ! J’ai affronté des athlètes féminines de haut niveau et j’ai réussi à me surpasser ». Au sujet de son duel de finale face à la karatéka algérienne, elle affirme : « Je ne méritais pas de perdre en finale parce que j’étais la meilleure. Jusqu’à la dernière minute, la victoire semblait à portée de main pour moi ».

Même si la médaille d’or aux Jeux Méditerranéens d’Oran est la pièce manquante au palmarès de Wafa Mahdjoub, le talent de cette athlète féminine tunisienne ne peut que lui garantir un avenir prospère. L’histoire retiendra probablement son nom dans les prochaines compétitions continentales, arabes et internationales.

Share on whatsapp
WhatsApp
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on facebook
Facebook
Share on email
Email