Lire aussi

Reprendre le sport après l’accouchement, c’est possible
De nombreuses femmes évitent de fréquenter les salles de sport après l’accouchement. Ceci est dû à l’absence de programmes sportifs dédiés aux femmes pendant la période post-partum. À cela s’ajoute la difficulté pour les mamans à s’accorder du temps, en raison du manque de structures d’accueil pour leurs enfants. Afin d’y remédier, certaines ont choisi de s’exercer seules chez elles. Voici tout ce que vous devez savoir sur le sport et le post-partum.
الرياضة بعد الولادة
akemy-mory-unsplash

« J’ai repris le sport à la maison, deux mois seulement après avoir accouché de mon second enfant. Je pratiquais le yoga, avec mon nourrisson à mes côtés, sans jamais le quitter », indique Zineb, chargée d’accueil dans une salle de sport, à Marrakech, au Maroc. Lorsque la jeune femme a mis au monde son bébé, il y a un an, elle était impatiente de se remettre au sport.

Démarche qui s’est avérée difficile à entreprendre, vu qu’aucun club sportif ne propose de séances de gym adaptées aux nouvelles mamans.   « En Europe, il est possible de trouver des salles de sport où les enfants sont les bienvenus avec leurs mamans. Dans notre région, cette solution n’est pas courante », regrette Zineb.

Pourtant, les médecins recommandent aux femmes de pratiquer une activité physique après leur accouchement, à condition que leur état de santé le leur permette. En ce sens, Leila El Khedir, gynécologue obstétricienne, indique à Taja Sport : « Les femmes ayant accouché sans complications doivent privilégier une reprise progressive avec des sports doux, tels que le yoga à la maison ou la marche à pied ». La spécialiste souligne qu’« avant de se lancer dans une quelconque activité physique, un avis médical préalable est nécessaire ».

Yoga et renforcement musculaire

Le yoga est idéal pour se maintenir en forme. D’autant plus qu’il convient à toutes les femmes et peut être pratiqué avant et après une grossesse. Ce sport repose sur des exercices de respiration et de décontraction. Sur le plan psychologique, il contribue à améliorer l’humeur et combattre le stress et l’anxiété. Physiquement, le yoga favorise la circulation sanguine et réduit les douleurs articulaires, lombaires et cervicales. Le tout, en n’ayant besoin que d’un tapis et d’une tenue de sport confortable.

Il est également possible, mais non essentiel, d’utiliser des poids légers de 2 kg maximum, afin de renforcer et resserrer les muscles ou encore, galber son corps. Le site Overstims publie, à titre d’exemple, des astuces et tutoriels d’exercices qui peuvent être effectués même sans poids. À travers une série de mouvements, ce « parcours de renforcement musculaire » constitue un moyen efficace pour reprendre un bon rythme d’entrainement à la maison.

Pour celles qui désirent pratiquer le yoga avec des poids, ce matériel est disponible dans les magasins de sport. À défaut, les poids peuvent être remplacés par des objets domestiques. Ainsi, on peut utiliser une chaise pour muscler ses jambes et soulever une petite valise ou des bouteilles remplies, pour renforcer les épaules et les bras.

Cependant, les sports collectifs et de combat, de même que la course à pied et les mouvements de sauts, sont déconseillés après un accouchement. En effet, cela risque de provoquer le prolapsus des organes pelviens.

La marche rapide  

La marche compte aussi parmi les alternatives sportives que les mamans peuvent pratiquer sans contraintes. Nul besoin de faire garder son enfant pour s’offrir une séance de marche. Il suffit d’avoir une poussette pour promener son enfant à l’extérieur sans avoir à le porter pendant l’exercice.

« La marche aide à accroitre l’énergie, améliore l’endurance et renforcer le système immunitaire. Marcher peut sembler une activité facile et inutile, mais elle a un impact considérable sur notre santé. N’hésitez donc pas à pratiquer ce sport, même en période de confinement », assure Dr Leila El Khedir.

Durant le confinement imposé en raison de la pandémie de coronavirus (covid19), beaucoup de femmes ont investi dans du matériel sportif pour pouvoir s’exercer à la maison. Sur les réseaux sociaux, des millions d’internautes ont suivi les routines sportives de leurs athlètes professionnelles préférées. Cette période a bouleversé nos habitudes, démocratisant la pratique du sport à la maison. Les sportives, aussi bien amatrices que professionnelles, ont réussi à adapter leurs activités physiques à leur nouvel environnement et aux restrictions sanitaires.

En conclusion, le sport est indéniablement un des meilleurs moyens pour les mamans de faire face à la dépression post-partum et au trouble du sommeil. Par ailleurs, l’exercice physique aide à maigrir après une grossesse. Il n’en demeure pas moins que l’accord préalable du médecin spécialiste est indispensable, notamment en cas d’accouchement par césarienne ou de recours à une épisiotomie.

Twitter
Email
Facebook
LinkedIn
Pinterest